Récompenser les startups pour leurs efforts en matière de développement durable

Ces startups lauréates ont placé la protection de l’environnement au cœur de leur mission commerciale

De gauche à droite : Mike Messersmith, président d’Oatly Amérique du Nord ; Ryan Li, fondateur de ReVert Technologies ; Samuel Man, conseiller principal en politiques du Bureau du maire pour la justice climatique et environnementale de la ville de New York ; et Chris Ferzli, vice-président, responsable mondial des affaires publiques chez WeWork. Photographie de Stefanie Delgado/WeWork.

Les lauréats du concours d’argumentaires WeWork Changemakers : série Durabilité désirent tellement contribuer à la protection de notre planète qu’ils ont lancé des entreprises dédiées à la cause. Ils ont créé du fromage végétal à longue durée de conservation (The Farmer Foodie), une batterie domestique intelligente accessible (blip energy) et une rallonge à économie d’énergie (ReVert Technologies, Inc). Ils utilisent les réverbères pour charger les véhicules électriques (​​Voltpost) et des algues pour réduire les émissions de méthane liées à l’agriculture (Alga Biosciences), et ils permettent de trouver facilement des vêtements écoresponsables (United By Zero). 

Pour aider ces entreprises et les autres participants lors de chacun des concours d’initiatives du Mois de la Terre à New York, San Francisco, Chicago, Boston et Washington, D.C. à atteindre leurs objectifs écologiques, WeWork a consacré plus de 1 million de dollars dans ses offres d’espaces flexibles. Cela inclut des espaces de travail privés et des abonnements WeWork All Access pour les gagnants du premier prix, qui recevront également des programmes de mentorat d’entreprise et une série de séances de travail collaboratif de la part d’Oatly, membre de WeWork.

Nous avons parlé avec certains des lauréats, qui ont expliqué pourquoi la durabilité est si importante, comment leur entreprise aura une incidence positive sur leurs communautés et les autres, et comment chacun d’entre nous pouvons développer une habitude quotidienne pour aider à préserver notre environnement. 

Pourquoi la durabilité est importante pour tout le monde

Alors que les fondateurs de ces startups soucieuses de l’environnement s’engagent personnellement et professionnellement à préserver les ressources de la Terre et le climat, ils mettent l’accent sur le fait que pour que cela fonctionne, nous devons tous nous impliquer. Et ils veulent faciliter les choses. 

« La gestion durable des ressources n’est pas un service que nous rendons à une génération lointaine et future. Les fumées, les incendies et les inondations ont un impact sur nos vies, ici et maintenant » explique Ryan Li, cofondateur et PDG de ReVert Technologies, Inc., basée à New York. « Notre travail consiste à exploiter les technologies d’avant-garde d’aujourd’hui pour permettre à tous de choisir l’option écoresponsable et que ce choix soit facile, amusant et ait un impact mesurable. »

Alison Elliott, fondatrice et PDG de The Farmer Foodie. Photographie de Marvin Germain.

Alison Elliott, fondatrice et PDG de l’entreprise basée à Boston The Farmer Foodie, a obtenu ses diplômes de premier et deuxième cycle en durabilité et impact social. Depuis des années, son mode de vie reflète son engagement envers ces pratiques : utiliser des serviettes et des torchons réutilisables, conduire une voiture hybride, composter. Mais maintenant, avec le premier produit de Farmer Foodie, Everything Cheeze, elle espère inciter les autres à apporter des changements. Everything Cheeze est une alternative crue, végétalienne, sans gluten et sans soja au parmesan. 

Il n’y a pas mieux qu’un espace de travail WeWork pour rassembler les gens.

Ryan Li, cofondateur et PDG de ReVert Technologies, Inc.

« Il est intrinsèquement durable en raison de ses ingrédients biologiques végétaux et de sa longue durée de conservation », explique Allison Elliott. « Mon objectif est d’être une cheffe de file du secteur, en établissant la norme pour des produits alimentaires transparents, durables et sains qui profitent à toutes les parties, y compris notre terre nourricière. »

L’équipe de Voltpost basée à New York, composée de 10 employés, sait que pour remplir sa mission de décarbonisation de la mobilité, il faut également démocratiser l’accès à la recharge dans toutes les communautés. À cette fin, Voltpost cible les réverbères (un élément de base dans différentes communautés à travers le pays) pour que chacun puisse charger les véhicules électriques. 

« Le plus grand obstacle à l’adoption des véhicules électriques est le manque de charge évolutive et pratique. En donnant accès à la recharge à chaque communauté, Voltpost peut atténuer les émissions et la pollution qui dévastent notre planète », explique Jeff Prosserman, fondateur et PDG de Voltpost.

Les lauréats ont partagé quelques conseils avec ceux qui cherchent à améliorer la santé de la planète en préservant l’environnement, pour nous-mêmes et pour les générations futures. 

  • Apportez un déjeuner préparé à la maison au bureau dans un contenant réutilisable avec des couverts et des serviettes réutilisables. « Un déjeuner fait maison est plus durable qu’un déjeuner livré car 1) il élimine les déchets associés aux contenants jetables à emporter, 2) il réduit les émissions dues au transport lors de la livraison et 3) il vous donne plus de contrôle sur l’approvisionnement en ingrédients durables », explique Allison Elliott. « Choisir des ingrédients cultivés localement, de façon saisonnière, biologique ou régénérative a une empreinte plus faible qui est également bénéfique pour votre santé. » 
  • Débranchez de temps en temps. « À la fois physiquement, afin de faire en sorte que les appareils cessent de consommer de l’électricité lorsqu’ils ne sont pas utilisés, et aussi mentalement, afin de pouvoir faire une coupure avec le travail et ne pas vous épuiser », explique Ryan Li.
  • Chargez votre voiture. Le passage à un véhicule électrique, voire hybride, peut limiter l’impact sur l’environnement, explique Jeff Prosserman. 

Des entreprises qui font la différence

Ces entreprises ne se limitent pas à réaliser des profits : elles s’efforcent de s’assurer que leurs produits et services améliorent activement l’environnement. 

« Bien que l’objectif de Voltpost soit d’alimenter les transports sans émissions à New York et au-delà, nous nous considérons comme plus qu’une entreprise de recharge », précise Jeff Prosserman. « Notre produit est une sous-catégorie de notre objectif qui consiste à faire progresser l’action climatique d’une manière juste et transformatrice. »

De gauche à droite : Mike Messersmith, président d’Oatly Amérique du Nord ; des employés de Voltpost ; Jeff Prosserman (tenant son prix), fondateur et PDG de Voltpost ; Samuel Man, conseiller principal en politiques du Bureau du maire pour la justice climatique et environnementale de la ville de New York ; et Chris Ferzli, vice-président, responsable mondial des affaires publiques chez WeWork. Photographie de Stefanie Delgado/WeWork.

Allison Elliott mise sur le succès d’Everything Cheeze pour amener à un changement plus large. « L’élevage a une empreinte environnementale énorme. La réfrigération tout au long du cycle de vie des produits laitiers traditionnels et végétaux libère d’immenses quantités d’émissions de gaz à effet de serre, qui perpétuent la crise climatique », explique-t-elle. « De nombreux consommateurs s’éloignent de ces produits alimentaires en raison de préoccupations éthiques, nutritionnelles et environnementales. Ils recherchent des alternatives.»

ReVert Technologies mesure l’impact en fonction d’un seul indicateur, explique Ryan Li : « La quantité totale d’émissions de CO₂ que nous aidons les utilisateurs à réduire pendant leur parcours avec nous. » L’entreprise veut éliminer un million de tonnes de CO₂ en trois ans en fabriquant des gadgets qui importent, en économisant l’énergie grâce à l’IA, en recyclant les déchets d’équipements électriques et électroniques et en facilitant la compensation carbone, dit-il.

Utiliser la reconnaissance pour alimenter le changement

Chacun des six lauréats du premier prix est impatient d’utiliser son abonnement WeWork pour faire passer son entreprise au niveau supérieur. 

« Le fait de disposer d’un espace de travail WeWork dédié permettra à notre équipe grandissante de collaborer en personne », explique Jeff Prosserman. « Nous sommes ravis d’utiliser l’espace pour les réunions d’équipe et les éventuelles réunions avec nos clients. »

Allison Elliott en convient : « Il s’agit d’une startup débutante, et cet espace de travail orientera réellement la mise en œuvre et le développement de mon entreprise », explique-t-elle. « Je prévois de faire la démonstration de mon produit dans tous les établissements WeWork de Boston. » 

L’équipe de ReVert Technologies se réjouit de pouvoir travailler dans le même lieu. « Mon cofondateur et moi sommes très heureux de partager les mêmes locaux après deux ans de distanciation sociale », explique Ryan Li. « Il n’y a pas mieux qu’un espace de travail WeWork pour rassembler les gens. »

Melanie Mannarino est écrivaine, rédactrice en chef, stratège numérique et auteure de plusieurs livres, notamment The (Almost) Zero Waste Guide.

Vous repensez votre espace de travail ?

Cet article a-t-il été utile ?
Category
Membres mis à l'honneur
Balises
ENTREPRENEURS
INNOVATION
SMALL BUSINESSES