Comment quatre créateurs d’entreprise utilisent WeWork All Access

Pour ces fondateurs, l’espace de travail aide à développer leur entreprise et sa culture

Les cofondateurs Daniel Nelson (à gauche) et Libie Motchan de Fulton Insoles, une entreprise de semelles intérieures durable. Photos avec l'aimable autorisation des sujets

Des chercheurs de l’université d’Haïfa ont constaté que pour générer des idées créatives — celles qui peuvent être appliquées pour résoudre un problème — le cerveau doit activer la région d’association, qui réfléchit en rêves éveillés, et la région de contrôle d’administration, qui réfléchit en règles et normes sociales. Plus ces régions du cerveau fonctionnent bien ensemble, plus la probabilité de mettre en œuvre une idée est élevée. 

Les créateurs d’entreprises en démarrage sont des rêveurs et des personnes d’action. Au début, l’inspiration et l’énergie créative prennent les devants. Il vient un moment par contre où le rêve dépasse la table de la salle à manger ou celle des cafés, et c’est à ce moment-là que la plupart des créateurs réalisent qu’ils désirent plus de commodité, de stabilité et de normalité. En d’autres termes, ils veulent un espace de bureau. Mais ce qu’ils ne veulent pas, c’est de devoir consacrer du temps et de l’énergie précieux à la recherche et à la gestion d’un bureau. 

C’est à ce moment que WeWork entre en scène. WeWork All Access est un abonnement qui permet de travailler depuis des centaines d’emplacements WeWork dans des quartiers du monde entier. Voici comment quatre créateurs utilisent WeWork All Access pour bénéficier d’une structure, d’une communauté et d’une familiarité alors qu’ils créent et développent leurs entreprises.

La fondatrice d’une entreprise de développement de logiciels trouve un espace de travail mondial et flexible

En 2015, Palina Leibinskaya a laissé derrière elle son équipe de 50 personnes à Varsovie, en Pologne, pour ouvrir la division nord-américaine de son entreprise de développement de logiciels, Wellnuts, à Los Angeles. Wellnuts développe des solutions à charge élevée et évolutives pour les plateformes d’IdO dirigées par les données afin de permettre aux entreprises de gérer leurs produits de façon plus efficace.

Le défi

Palina Leibinskaya avait besoin d’un espace de travail pour elle-même et trois membres de l’équipe basés à Los Angeles. « Je recherchais un espace où je pourrais travailler confortablement, rencontrer des clients et que je pourrais adapter le moment venu », affirme Palina Leibinskaya. Elle ne désirait pas gérer la logistique de l’espace de travail, comme meubler un espace et gérer les équipements et les services. Une autre préoccupation : à l’autre bout du monde, l’effectif du bureau de Varsovie dépasserait bientôt son espace de travail. 

Palina Leibinskaya, DG de Wellnuts, une entreprise de logiciels de télématique et de repérage par GPS.

La solution

Son évolutivité et sa présence mondiale ont convaincu Palina Leibinskaya de choisir WeWork. « Les différents emplacements à l’échelle internationale sont inestimables lorsque votre équipe et vos clients sont disséminés dans le monde entier », affirme-t-elle. Elle a choisi les laissez-passer WeWork All Access pour l’équipe de Los Angeles et un bureau privé WeWork pour l’équipe grandissante de Varsovie.

Le résultat

Actuellement, vous trouverez souvent Palina Leibinskaya au WeWork 12130 Millennium Drive à Playa Vista, son établissement préféré à Los Angeles. L’immeuble possède un dernier étage calme pour le travail de concentration et un espace détente au niveau inférieur où elle aime échanger et développer son réseau. Elle passe également beaucoup de temps au WeWork 312 Arizona Ave à Santa Monica, où est basé l’un de ses plus gros clients. De temps en temps, l’équipe de Californie se rencontre dans un emplacement pratique décidé d’un commun accord pour des séances de discussion et de remue-méninges. 

Lorsqu’elle se rend à New York, en Virginie et à Varsovie pour le travail, Palina Leibinskaya peut réserver une salle de réunion privée. Les immeubles WeWork sont situés dans des endroits centraux et il est facile de rencontrer des clients dans l’un d’entre eux, dit-elle. Elle est ravie du déménagement de son équipe de Varsovie dans son bureau privé WeWork, où elle peut continuer à développer son entreprise. « Je peux agrandir mon équipe facilement sans me préoccuper de savoir si mon bureau dispose de suffisamment d’espace », précise-t-elle.

Les cofondateurs d’une société de cybersécurité trouvent un espace de travail abordable et une communauté dans la vie réelle

Toby Hung, cofondateur de la société de cybersécurité 1Fort, a un faible pour les petites entreprises. « [Mon partenaire d’affaires et moi] avons dirigé des petites entreprises et nous venons de familles de propriétaires de petites entreprises », dit-il, en faisant remarquer que 60 pour cent des petites entreprises finissent par faire faillite après une cyberattaque. La mission de l’entreprise est de fournir des solutions de cybersécurité abordables et de niveau mondial à ces entreprises plus petites et souvent évincées.

Toby Hung et Anthony Marshi, cofondateurs de 1Fort.

Le défi

Toby Hung et son partenaire, Anthony Marshi, avaient besoin d’un espace de travail abordable pour les réunions avec les clients, les lancements de produits, le travail de concentration et idéalement, échanger et réseauter pour sortir de leur bulle. 

Nous avons rencontré des clients, lancé des produits et franchi de nombreuses étapes chez WeWork.

Toby Hung, cofondateur de 1Fort

La solution

WeWork All Access a répondu aux besoins du duo et bien plus encore. Toby Hung et Anthony Marshi ont accès aux services standard de WeWork comprenant le Wi-Fi, les imprimantes, les cabines téléphoniques privées et des tasses de café sans limites.

Le résultat

Chaque jour, Toby Hung et Anthony Marshi s’installent dans un WeWork différent. Ils apprécient de pouvoir planifier des réunions dans des emplacements proches de leurs clients occupés. Il semble toujours y avoir un immeuble WeWork à proximité. 

« Nous avons rencontré des clients, lancé des produits et franchi de nombreuses étapes chez WeWork », dit Toby Hung. Les partenaires ont également trouvé la communauté qu’ils espéraient. « Nous aimons comme il est facile de rencontrer d’autres membres WeWork, que ce soit aux cinq à sept ou simplement en circulant dans l’espace. »

Les problèmes d’espace de travail des cofondateurs d’une entreprise de semelles intérieures sont éliminés

Libie Motchan et son partenaire d’affaires Daniel Nelson, cofondateurs de l’entreprise Fulton Insoles basée à New York, se sont donné comme mission de soulager les douleurs corporelles durablement. En utilisant du liège, de la mousse naturelle et du cuir végane, ils ont développé une semelle intérieure qui est si écologique qu’elle présente un bilan carbonégatif. 

Le défi

Cela a pris plus d’un an à Libie Motchan et Daniel Nelson pour effectuer des recherches et élaborer leur produit final et il est devenu très tôt évident qu’ils avaient besoin d’un emplacement central où ils pourraient se replier et se pencher sur leurs projets sans distraction.

Les semelles intérieures Fulton sont fabriquées en matériaux durables comme du liège, de la mousse naturelle et du cuir végane.

La solution

WeWork a fourni à l’équipe Fulton des laissez-passer WeWork All Access afin qu’elle dispose de l’espace dont elle avait besoin, avec une flexibilité intégrée. 

Le résultat

Les membres de l’équipe se rencontrent chaque jour au WeWork 160 Varick St, situé près du Holland Tunnel à la limite de Soho et de Greenwich Village. Parce qu’ils utilisent le même emplacement la plupart du temps, ils se sentent comme à leur siège social, mais ils peuvent rencontrer des clients n’importe où dans la ville ou dans le monde. « Le fait de savoir qu’il y a toujours un bureau à proximité est extrêmement rassurant lorsque nous avons des emplois du temps surchargés », affirme Libie Motchan.

La fondatrice et DG de la société de médias Rom-com tombe amoureuse de son espace de travail

En 2019, Naomi Shah a eu une idée de génie alors qu’elle travaillait dans une société de capital de risque : des comédies romantiques courtes sous la forme de balados. Elle l’a appelée Meet Cute et elle a recruté un directeur du contenu, Web Barr, ainsi qu’un directeur du développement, Robert Wilder. Avec un financement initial, le trio a commencé à développer l’idée.

Le défi

Alors que le projet prenait forme, Naomi Shah et son équipe ont décidé de rechercher un espace de travail où ils pourraient facilement se réunir pour créer Meet Cute. Naomi Shah a recherché des espaces de travail dans la ville de New York, mais elle a réalisé rapidement que le coût et la logistique pour concevoir un espace de toute pièce n’en vaudraient pas la peine pour leur petite équipe. Le jour de la Saint-Valentin 2020, Meet Cute a été lancé officiellement et, un mois plus tard, le monde était paralysé.

Un podcast de comédie romantique court était exactement ce qu’il fallait pour de nombreuses personnes en quarantaine, et pendant la pandémie, l’équipe est passée à neuf employés, sept d’entre eux à plein temps. Lorsque la ville s’est ouverte de nouveau, Naomi Shah souhaitait fournir à son équipe le type d’espace de travail structuré qu’elle estimait être nécessaire pour permettre à l’entreprise de se développer.

Naomi Shah, DG et fondatrice de Meet Cute. Photographies par Stefanie Delgado/WeWork.

La solution

Le trio a visité un emplacement WeWork à New York West Village et a adoré l’énergie créative et plaisante qui y régnait. « Tout le monde créait quelque chose, et il y avait tellement de personnes travailleuses et motivées. », dit Naomi Shah. Elle et son équipe se sont inscrites à WeWork All Access et ils ont ainsi pu accéder à des dizaines d’emplacements à travers la ville.

En juillet 2021, Meet Cute a signé pour un espace de bureau attribué pouvant accueillir six personnes au WeWork 222 Broadway, où les employés pouvaient se rendre pour le travail de concentration, et un peu d’équilibre travail-vie personnelle. 

Lorsque l’entreprise s’est développée et a engagé de nouveaux collaborateurs à distance provenant des quatre coins du pays, elle a continué à offrir des laissez-passer WeWork All Access, afin que les employés puissent « disposer d’un espace de travail calme et permettant de séparer un peu le travail du domicile, explique Naomi Shah.

Le résultat

Lorsque Naomi Shah, Web Barr et Robert Wilder travaillaient sur le projet, ils appréciaient la possibilité que leur offrait WeWork de découvrir la ville, d’explorer de nouveaux quartiers ou de choisir des emplacements à proximité d’un restaurant où ils avaient l’habitude de dîner. Naomi Shah affirme que WeWork leur a fourni la structure dont ils avaient besoin pour rester concentrés sur l’objectif, mais également le dépaysement et l’inspiration qui stimulent la créativité

« [WeWork] nous a offert une grande flexibilité dès le départ, dans un milieu de travail très homogène et professionnel », indique Naomi Shah. 

Aujourd’hui, Meet Cute a plus de 30 employés à travers les États-Unis, et sa vidéothèque de comédies romantiques comprend à présent des centaines d’épisodes et séries originaux. 

Naomi Shah a déménagé sur la côte ouest et passe la plupart de son temps à San Francisco et à Portland, dans l’Orégon, en utilisant son laissez-passer WeWork All Access quel que soit le type d’espace de travail dont elle a besoin ce jour-là. Un de ses emplacements préférés est le WeWork 44 Montgomery à San Francisco, qui offre une variété de zones selon les différentes façons dont elle travaille. « Vous pouvez avoir l’énergie animée d’un étage largement fréquenté ou vous pouvez avoir une expérience parfaitement calme si vous le souhaitez », poursuit-elle.

Pour le moment, Naomi Shah préfère un modèle d’espace de travail hybride, afin que les membres de l’équipe passent au moins deux jours par semaine dans leur emplacement WeWork préféré. Elle explique que les gestionnaires de la communauté créent une culture de l’espace de travail positive et un sentiment d’appartenance, qui atténue la pression qu’elle subit. « [Ils vont dire] : « c’est la journée nationale de la gaufre » ou   « nous collaborons avec [une boulangerie locale]. C’est vraiment agréable d’avoir cela, car, en tant que DG, je ne pense pas à ce genre de choses aussi souvent », j’essaie simplement de développer une entreprise. »

Kristen Bailey est une écrivaine et rédactrice chevronnée basée à Lincoln, au Nebraska. Elle aime aider les petites et grandes marques à créer des histoires qui racontent leur finalité.

Vous repensez votre espace de travail?

Est-ce que cet article vous a été utile?
Catégorie
Études de cas
Étiquettes
ESPACE FLEXIBLE
SMALL BUSINESSES
WEWORK ALL ACCESS