Une entreprise axée sur le télétravail adopte le mode hybride

Sendle, le service de livraison neutre en carbone, a fait appel à WeWork pour maintenir la communication au sein de son équipe dispersée

La flexibilité a toujours été une priorité pour Sendle, l’entreprise en démarrage axée sur le télétravail dont les employés sont dispersés dans quatre pays et dans encore plus de fuseaux horaires. 

Lorsque la pandémie de COVID-19 est survenue, il n’était plus possible, pour plusieurs membres de l’équipe, de se réunir dans les espaces de bureau WeWork attribués à l’entreprise à Sydney et à Seattle (où se trouve le siège social). 

Sendle a trouvé une solution donnant à ses employés la liberté de travailler à domicile et de communiquer en personne entre collègues, le cas échéant.

Le défi : conférer de la flexibilité et faciliter la communication au sein d’une équipe dispersée à l’échelle mondiale 

Fondée en 2014, Sendle est le premier service de livraison entièrement neutre en carbone en Australie et aux États-Unis. Même avant la pandémie, Sendle était axée sur le télétravail et souhaitait offrir aux employés l’option de faire plus que seulement travailler à domicile, afin de motiver ces derniers à faire de leur mieux et d’assurer leur satisfaction

« Nous avons tendance à être hautement productifs [en télétravail] : il s’agit donc simplement d’optimiser la productivité de la même manière pour le travail en personne », explique Nicole Olver, cheffe principale du personnel chez Sendle.

La flexibilité était essentielle pour l’entreprise au moment de décider de l’emplacement d’un espace de bureau pour ses équipes. « Lors de notre recherche d’options d’[espace de travail], notre priorité était de trouver un emplacement qui offrirait la flexibilité nécessaire à notre croissance, affirme Eva Ross, cheffe principale, marketing et clients. Comme pour toute entreprise en démarrage, il est souvent difficile de prévoir jusqu’où ira la croissance de l’entreprise. »

Une solution habituelle de siège social ne convenait pas, puisque les employés de Sendle sont dispersés aux États-Unis, en Australie, aux Philippines et en Nouvelle-Zélande. L’entreprise avait besoin d’une solution de télétravail pouvant fournir un espace permettant à son équipe dispersée mondialement de communiquer et pouvant s’adapter aux besoins en constante évolution de Sendle.

La solution : un lieu de travail hybride 

Sendle a collaboré avec WeWork pour créer les fondements d’un modèle de lieu de travail hybride flexible qui combine un espace de bureau attribué et WeWork Accès Illimité, permettant ainsi aux employés de choisir parmi des centaines d’emplacements WeWork dans le monde.

En 2019, Sendle a ouvert des bureaux en Australie, chez WeWork, au 100 Harris Street, à Sydney, ainsi qu’aux États-Unis, à l’emplacement de WeWork, au 1201 3rd Avenue, à Seattle

1
2
3
1. Eva Ross, cheffe principale, marketing et clients (à gauche), et Nicole Olver, cheffe principale du personnel, à WeWork, au 100 Harris St , à Sydney. 2. Nicole Olver dirige une réunion d’équipe. 3. Bureau privé de Sendel à Sydney. Photographies par Elin Bandmann Photography.

« Il est presque impossible, pour une petite entreprise, de configurer un espace pouvant convenir à tous les goûts et à tous les environnements [dont les employés ont besoin]. Or, avec WeWork, vous avez accès à des espaces lounge confortables et à des postes de travail bien éclairés, affirme Eva Ross. « Le premier jour, nous voyons souvent des gens assis à leur bureau. Puis, ils se promènent progressivement, interagissant ainsi différemment avec l’espace. L’idée est de faire en sorte que les travailleurs se sentent véritablement à l’aise au travail. »

Le fait que le bureau s’adapte aux personnes plutôt que le contraire constitue un changement majeur, et WeWork a certainement su répondre à la demande sur ce plan.

Eva Ross, cheffe principale, marketing et clients, Sendle

Lorsque la pandémie de COVID-19 a commencé au début de 2020, les restrictions associées au confinement limitaient le temps que les employés passaient au bureau. Comme de nombreux membres de l’équipe ont changé leur emplacement de travail habituel, Sendle voulait trouver une façon encore plus flexible d’offrir à ses employés un endroit où travailler ailleurs qu’à leur domicile. Par conséquent, au début de 2021, l’entreprise de livraison a offert à ses employés des abonnements WeWork Accès Illimité afin de leur permettre de travailler à presque n’importe quel espace WeWork dans le monde.

« Notre abonnement à WeWork Accès Illimité a permis [aux membres de notre personnel] de se rendre à l’établissement WeWork le plus près pour profiter de la même expérience uniforme à laquelle ils se sont toujours attendu de la part de WeWork, dans un emplacement à proximité de leur domicile », explique Eva Ross.

Le résultat : une connexion et une intention accrues

Selon Nicole Olver, la pandémie a fait en sorte que les entreprises utilisent maintenant l’espace de manière très stratégique. « Auparavant, il s’agissait d’attribuer un poste de travail à chaque personne dans un bureau, et une communauté se créait. Maintenant, beaucoup plus d’éléments doivent être pris en considération en matière [d’utilisation des espaces de bureau]. » 

Le bureau est devenu un espace de collaboration stratégique plutôt qu’un simple lieu de travail par défaut.

« Le fait que le bureau s’adapte aux personnes plutôt que le contraire constitue un changement majeur, et WeWork a certainement su répondre à la demande sur ce plan, déclare Eva Ross. [Chez Sendle], nous avons créé une licence afin que — lorsque vous allez au bureau — vous puissiez communiquer avec vos collègues et passer du temps avec eux, apprendre par osmose et vous immerger dans l’équipe. »

1
2
1. L’équipe de Sendle se réunit dans une salle de conférence. 2. Nicole Olver et Eva Ross s’assoient dans le lounge pour une rencontre individuelle.

En Australie, où les politiques de confinement interdisent les déplacements entre États, WeWork Accès Illimité a fait en sorte que les membres de l’équipe ont pu se réunir ailleurs qu’au bureau de Sydney. 

« [Nous avons] créé des minirencontres à Perth et à Brisbane pour les équipes pour lesquelles, en temps normal, nous n’aurions pas utilisé les espaces WeWork », affirme Eva Ross. Or, avec WeWork Accès Illimité, Sendle a pu « rassembler ces personnes qui, autrement, auraient été plutôt isolées. »

Selon Nicole Olver, la stratégie hybride de Sendle est actuellement « très fluide », de manière à s’adapter aux interdictions relatives à la COVID-19 qui sont en constante évolution dans les pays où habitent les employés. L’équipe de la direction « cherche à obtenir une certaine constance sans toutefois être prescriptive » en ce qui concerne la présence des employés au bureau, dit-elle.

Au moment opportun, poursuit-elle, Sendle établira un « rythme plus structuré afin d’offrir davantage de constance aux personnes » dans leur vie professionnelle.

« L’horaire de nos rencontres sera plus défini, mais elles seront axées sur le travail que nous effectuons ainsi que sur des moments rituels plutôt que de servir à demander à tout le monde de rentrer travailler les lundis, par exemple, indique-t-elle. Par exemple, chaque mercredi [avant la pandémie], nous nous réunissions pour manger. La plupart des gens y participeront, et leur horaire sera organisé en fonction de relations et de points de collaboration associés à ce rituel. »

Actuellement, de nombreux employés de Sendle profitent déjà de leurs relations au sein de la communauté élargie de WeWork. 

« Nous voyons constamment nos employés participer à des événements virtuels [organisés par WeWork], qu’il s’agisse d’une séance rapide de méditation ou d’une journée de jeux-questionnaires, dit Nicole Olver. Nous avons moins de pression pour organiser des événements nous-mêmes. Nous pouvons simplement nous joindre à un événement existant; cela nous donne même l’occasion de réseauter avec d’autres entreprises. »

Faits saillants

  • Un modèle de travail hybride qui comprend un espace de bureau attribué à Sydney et à Seattle, et WeWork Accès Illimité pour les employés dans d’autres villes
  • Une capacité d’évoluer facilement selon les besoins de l’entreprise, que ce soit à la hausse ou à la baisse
  • Une pertinence accrue dans le temps passé au bureau
  • La redéfinition du bureau comme un endroit principalement utilisé pour entrer en relation
  • Une expérience de bureau uniforme pour les employés
  • La possibilité de participer à des événements organisés par WeWork
  • Des occasions de réseautage avec d’autres membres WeWork

En tant que PDG de BLOOM Digital Marketing, Ana Cvetkovic utilise son expérience en journalisme pour aider les entreprises à raconter des histoires qui parlent à leurs clients. C’est une ancienne blogueuse culinaire.

Vous repensez votre espace de travail?

Est-ce que cet article vous a été utile?
Catégorie
Études de cas
Étiquettes
CULTURE
ENTREPRISES
L'ESPACE HYBRIDE