Comment un service de maternité de substitution fait revenir les équipes sur le lieu de travail

Patriot Conceptions préfère que ses employés travaillent en face à face au bureau. Voici comment l'entreprise y est parvenu

2020 a été une année sans précédent pour les entreprises du monde entier, mais l’agence de maternité de substitution, de fécondation in vitro et de don d’ovules appartenant à des anciens combattants Patriot Conceptions a réussi à attirer six nouvelles recrues malgré des défis uniques. Avant la pandémie, le fondateur Haotian Bai et son équipe de huit personnes servaient une clientèle principalement située à l’étranger. Mais les interdictions de voyage se poursuivant, ils ont dû recentrer leur stratégie sur les familles dans le pays en premier lieu. 

« Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, nous étions tout aussi inquiets comme tout le monde, mais nous avons accéléré le développement commercial, la technologie de l’information et le marketing, et nous avons pu soutenir le rythme et continuer à faire des bénéfices malgré les restrictions de voyage », explique M. Bai. 

Lorsque M. Bai a occupé le poste de spécialiste de l’ingénierie chimique dans l’armée américaine, il a constaté à quel point il était difficile pour les membres du service ayant des difficultés avec l’infertilité d’accéder aux services de maternité de substitution. « Cette expérience douloureuse est exacerbée du fait que les soldats sont déjà stressés mentalement », affirme-t-il. Cette expérience l’a conduit à lancer Patriot Conceptions. Aujourd’hui, l’entreprise aide les couples infertiles, les couples homosexuels et les parents célibataires en leur proposant des services de fécondation in vitro et d’autres services de maternité de substitution.

M. Bai est ravi que l’équipe – 14 employés actuellement et plus à l’avenir– soit de retour dans les bureaux de la WeWork Park Tower à Costa Mesa, en Californie. L’équipe se rend actuellement au bureau à tour de rôle pour respecter les mesures de distanciation sociale. 

« Si aujourd’hui nous pouvons faire face ensemble avec le service informatique, demain ce sera l’équipe marketing, puis après-demain, le département des services internes », renchérit Bai. Ce modèle garantit que nous disposons de suffisamment d’espace pour tous les employés (désormais assis à une table sur deux au lieu d’être côte à côte) tout en veillant à ce que les collègues les plus pertinents ensemble aient le temps de progresser face à face, ou au moins dans la même pièce.

« Avec nos nouvelles recrues et le besoin de distanciation sociale, nous sommes passés à un espace de 11 places, et tous les employés ne viennent pas au bureau en même temps », explique M. Bai. « Cela a été une transition positive pour nous. »

Pourquoi il était nécessaire de retourner au bureau

« Même si l’équipe a pu être productive pendant la période de confinement, le travail à domicile et les distractions qui l’accompagnent n’étaient pas à la hauteur du professionnalisme d’un environnement de bureau », explique M. Bai. Et même si certains trouvent encore des moyens de s’adapter – en quittant les villes et en emménageant dans des maisons plus grandes, ou en modernisant l’aménagement des bureaux – pour la plupart d’entre nous, les grands changements ne sont tout simplement pas viables. 

« Tout le monde travaillait encore très dur [pendant la période de confinement], mais on ne peut pas remplacer l’environnement de travail en personne. Tellement de choses sont communiquées par le langage corporel, par exemple, et il y a un sens beaucoup plus prononcé de la camaraderie, de la créativité et de l’énergie collaborative, ce qui permet une inspiration mutuelle », continue M. Bai.

Il existe également le manque potentiel de responsabilité – un must pour M. Bai, qui a servi dans l’armée américaine avant de lancer Patriot Conceptions. « J’aime que mes employés viennent au bureau, parce qu’arriver à l’heure, le matin, c’est important pour moi et pour beaucoup d’autres chefs d’entreprises. Nous voulons que nos employés fassent leur travail, et en temps opportun. C’est le reflet de la responsabilité personnelle. »

M. Bai a remarqué certaines habitudes et tendances parmi les employés. Ses ingénieurs, qui se concentrent sur le codage et la conception, ont pu travailler tout aussi bien depuis chez eux. Mais l’équipe marketing, par exemple, était plus productive au bureau. Et il y avait « parfois un chaînon manquant entre le marketing et l’ingénierie ou l’informatique », explique M. Bai. Les ingénieurs produisent un produit numérique, mais ils ont besoin de l’apport du marketing pour le rendre plus attrayant aux yeux de nos clients. 

La possibilité de se rendre dans un bureau près de chez vous

Selon M. Bai, la collaboration interdisciplinaire est la clé de la croissance et, à l’avenir, il parie sur le modèle du « bureau en étoile ». « Notre bureau principal se trouve à Costa Mesa, mais nous avons des employés dans toute la région de Los Angeles : à Diamond Bar, Alhambra, Ventura County et Pasadena », dit-il. 

WeWork Park Tower à Costa Mesa, CA, États-Unis.

« WeWork possède également des emplacements à proximité de ces employés, ce qui me permet de disposer de locaux partout, et mes employés peuvent se rendre dans leurs bureaux WeWork respectifs sans avoir à passer une heure ou plus à faire la navette entre leur domicile et leur lieu de travail », déclare M. Bai. « C’est comme avoir plusieurs succursales physiques de votre entreprise. »

M. Bai explique qu’une employée de Pasadena n’a pas besoin de passer autant de temps à se rendre au bureau et à en revenir. Au lieu de cela, elle peut simplement se rendre à son bâtiment WeWork local. « Elle s’enregistre, je sais qu’elle est là, j’ai cette responsabilité – et elle peut utiliser tous les services inclus de cet emplacement WeWork », dit-il.

M. Bai considère le bureau satellite comme une solution idéale. « Normalement, il faut louer un bureau entier pour créer un modèle en étoile, et cela peut être très onéreux », affirme-t-il. « Mais chez WeWork, mes employés peuvent utiliser le système de hot desk et profiter de tous les avantages de WeWork, dans tous ses emplacements. » 

« De nombreux éléments comme de la musique stimulante, des plantes et des livres, une décoration intérieure et un personnel accueillant créent une ambiance source d’inspiration. Chaque salle de réunion est connectée à des téléviseurs au lieu de projecteurs traditionnels, et avec l’application WeWork, les membres ont tout ce dont ils ont besoin. Et c’est aussi un excellent moyen de développer des réseaux de contacts », déclare M. Bai. 

Se concentrer sur une mission ensemble

Le mois dernier, 80 % des employés de M. Bai se sont réunis dans le bureau de Costa Mesa pour un événement de consolidation d’équipes qui travaillent à distance. Grâce à cet espace, ils ont pu maintenir deux mètres de distance tout en se délectant de pizzas et de boissons. 

La réunion en personne a permis à l’équipe d’établir des liens et de revenir sur sa mission légitime et utile : perturber l’industrie de la maternité de substitution avec une technologie de reproduction assistée (ART), afin de faire en sorte que les rêves de conception de toutes sortes de familles du monde entier deviennent une réalité. 

« Nous avons passé un bon moment et c’était bien mieux que Zoom », dit M. Bai.

Anastasia Dyakovskaya est rédactrice et productrice de contenu. C’est une new-yorkaise d’origine qui habite désormais à Madrid. Elle travaille notamment avec des marques comme AT&T, Getty Images, InVision et NewsCred. Elle est titulaire d’un MFA en écriture créative de l’Université de St Andrews.

Vous êtes intéressé par un espace de travail ? Contactez-nous !