Une entreprise en démarrage utilise WeWork pour renouer des liens pendant la pandémie

Unearth avait besoin d’un endroit où les employés pouvaient se réunir, collaborer et perpétuer sa culture soudée

Lauren Jakiel, spécialiste du marketing chez Unearth, au WeWork 500 Yale Ave N, à Seattle. Photos fournies par Unearth

Avec ses racines dans le domaine de la technologie de construction, l’entreprise en démarrage de logiciel-service Unearth appuie les fournisseurs d’infrastructures essentielles dans les domaines du bâtiment, des services publics, du pétrole et du gaz, ainsi que des télécommunications, grâce à une plateforme qui permet la gestion des données reposant sur la localisation. Le travail est de haute technologie et dépend entièrement de l’innovation et de la créativité de sa main-d’œuvre, qui est à son tour alimentée par la culture de l’entreprise.

Lorsque les employés d’Unearth ont dû travailler à distance au début de la pandémie de COVID-19, l’entreprise avait besoin d’un moyen de reproduire l’esprit de collaboration qui était si essentiel à sa culture et d’offrir à ses employés de la flexibilité. C’est pourquoi il a décidé de s’associer à WeWork sur un espace de bureau dédié et un forfait WeWork Accès Illimité.

Le défi : reproduire une culture fondée sur l’interaction en face à face

La culture d’Unearth a été collaborative depuis sa création, lorsque des réunions hebdomadaires ont eu lieu sur un seul canapé circulaire dans le bureau de Seattle de l’entreprise. C’était à l’époque où l’entreprise de logiciels n’employait que 20 personnes, qui se considéraient comme une famille.

Avant la pandémie, Unearth louait environ 5 000 pieds carrés de locaux commerciaux traditionnels à Seattle en prévision d’un effectif croissant. La majorité de ses employés étaient basés à Seattle, mais d’autres travaillaient en Californie, en Oregon et en Illinois. Le nouvel espace peut facilement recevoir 30 postes de travail, avec beaucoup d’espace pour une expansion, le cas échéant.

« Nous avions certainement l’intention de nous développer », explique Brian Saab, cofondateur et directeur général d’Unearth.

Mais la pandémie de COVID-19 a imposé un arrêt à ces projets, et les employés ont été envoyés chez eux en mars 2020. Le bail du bureau, qui était consenti jusqu’en août 2021, s’est rapidement avéré inutile. 

La collaboration est un élément clé de la culture d’entreprise d’Unearth, et les espaces WeWork permettent aux équipes de partager des idées ouvertement, d’innover, et de continuer à bien travailler ensemble.

Brian Saab, cofondateur et PDG d’Unearth

« L’espace ne répondait plus à nos besoins », explique Brian Saab, et l’entreprise a choisi de ne pas renouveler le bail.

Pour savoir exactement ce que l’équipe avait fait, Unearth a demandé aux employés, par le biais de sondages et de conversations informelles, leurs avis sur la méthode à adopter pour l’avenir. L’entreprise souhaitait savoir : qu’est-ce qui fonctionnait pour eux? Qu’est-ce qui ne fonctionnait pas? Préféraient-ils un bureau traditionnel ou un espace plus flexible?

La solution : l’accès à l’espace partout où se trouvent des employés

Bien que certains employés aient exprimé leur satisfaction vis-à-vis du travail exclusivement à distance, d’autres voulaient revenir dans un bureau, ou au moins avoir la possibilité de le faire. 

« Le sentiment sous-jacent était que les employés s’ennuyaient les uns des autres. La collaboration en personne leur manquait », explique M. Saab. Même si Zoom est un outil utile, explique-t-il, « la nature des réunions Zoom rendait difficile d’avoir ce flux naturel d’idées, en particulier lors de sessions de remue-méninges. » 

La culture était une autre considération importante, explique Saab. Elle avait principalement été transmise par osmose, en étant physiquement à côté les uns des autres. La capacité de promouvoir la culture d’entreprise était perdue lors des appels vidéo.

Unearth avait travaillé dur pour conserver sa culture familiale en misant sur plusieurs outils et tactiques. Au début de la pandémie, alors que les employés s’adaptaient au fait d’être à la maison pendant la journée, l’équipe des ressources humaines organisait des discussions autour d’un café planifiées de façon aléatoire. Au cours de ces appels Zoom de 15 ou 30 minutes, les employés étaient regroupés par deux pour des conversations informelles, dans le but de reproduire les discussions spontanées comme celles qu’on aurait autour de la cafetière, le genre de choses qui se produisaient naturellement lorsque tout le monde était en personne, explique M. Saab. Il y avait également des 5 à 7 virtuels et des déjeuners en équipe par Zoom, afin de créer des occasions pour les employés de rester en contact le plus souvent possible.

En parallèle, au fur et à mesure que les employés sont devenus plus à l’aise avec le retour aux réunions en personne, le besoin d’un espace de réunion central est apparu, entraînant une recherche d’espaces de travail au besoin.

Unearth a décidé d’adopter un modèle de travail hybride, et a ainsi commencé à offrir des laissez-passer WeWork Accès Illimité à ses 27 employés en août 2021, ce qui leur permet désormais de se rendre dans les espaces WeWork le cas échéant. Investir dans WeWork Accès Illimité signifiait que les employés disposeraient d’un espace où travailler, où qu’ils se trouvent aux États-Unis. 

Peu de temps après, l’entreprise a loué deux bureaux privés à l’adresse WeWork 500 Yale Ave N, à Seattle, qui est de facto devenu le siège social d’Unearth.

Le résultat : un regain de convivialité et de participation

Un mois après que l’entreprise a rejoint WeWork, au moins 85 % du personnel d’Unearth s’était rendu dans un espace WeWork, selon M. Saab.

« La collaboration est un élément clé de la culture d’entreprise d’Unearth, et les espaces WeWork permettent aux équipes de partager des idées ouvertement, d’innover et de continuer à bien travailler ensemble », se réjouit M. Saab.

Avec WeWork Accès Illimité, les employés d’Unearth ont mis en place un rythme régulier de rencontres hebdomadaires pour renforcer la connectivité interfonctionnelle. Cela inclut les rassemblements en tant qu’équipe, les retrouvailles pour le dîner et la planification de séances de travail dans les salles de réunion.

« Le fait de se rencontrer en personne est irremplaçable, explique M. Saab, et les petits liens que vous pouvez créer à partir de quelques instants d’interaction en personne ne se produisent pas nécessairement à distance. Mais WeWork a indéniablement rassemblé le personnel et nous a aidés à maintenir une connectivité que nous ne pouvions obtenir lorsque tout le monde travaillait complètement à distance ».

Faits saillants

  • Passer du télétravail à un lieu de travail hybride, en fonction des préférences des employés pour une interaction plus en face à face
  • Donner aux employés la flexibilité d’accéder à un espace de bureau où ils se trouvent à l’aide de WeWork Accès Illimité
  • Disposer d’un lieu de rencontre comme point d’attache pour effectuer un travail collaboratif de qualité
  • Reconnaître l’importance de la collaboration en personne dans le processus créatif et l’adoption de la culture
  • Mettre en place un rythme régulier de réunions d’équipe et de département pour assurer des occasions de rencontre régulières

Marcia Layton Turner est une rédactrice commerciale indépendante dont les travaux ont été publiés sur forbes.com et dans Entrepreneur, Realtor, et bien d’autres. Elle est également l’auteur, la coauteure et la rédactrice fantôme de plusieurs livres sur l’immobilier pour de grandes maisons d’édition.

Vous repensez votre espace de travail?

Est-ce que cet article vous a été utile?
Catégorie
Études de cas
Étiquettes
ACCèS ILLIMITé
FLEXIBILITé
TECHNOLOGIE