Façonner le futur du travail : les synergies dans la nouvelle norme.

Travailler virtuellement ou à partir d'un espace de coworking ne sont pas des solutions opposées : un modèle hybride est la clé de l'avenir de l'espace de travail

Pendant la pandémie, nous sommes tous devenus des experts en communication virtuelle. Claudio Hidalgo, responsable de WeWork Amérique latine, et David Díaz, responsable de Zoom Amérique latine, ont choisi ce format pour parler des nouvelles habitudes créées par la crise du COVID-19 dans l’espace de travail. La journaliste de renom Susana Sáenz a animé l’événement qui portait sur le passé, le présent et l’avenir des habitudes en matière d’espace de travail.

« Les humains ont créé le premier espace de travail vers 1700. Dans le bureau en question, les employés travaillaient huit heures par jour, cinq jours par semaine, au même endroit », a expliqué Mme Sáenz dans ses remarques préliminaires. Cela vous semble familier ? Jusqu’en février 2020, ce modèle a continué à être prédominant dans presque tous les domaines dans le monde entier. Mais la pandémie de COVID-19 a changé tout cela, et elle nous a obligés à examiner dans quelle mesure ce modèle fonctionne dans le monde d’aujourd’hui, surtout si l’on prend en compte les changements et les progrès technologiques des derniers siècles.

Des outils familiers, de nouvelles habitudes

Zoom et WeWork pariaient déjà sur l’innovation dans le milieu de travail. Lorsque la pandémie est arrivée, les deux entreprises étaient donc solidement positionnées pour continuer à travailler pendant la crise de la COVID-19. « Au fur et à mesure que les jours et les semaines passaient », a déclaré M.Hidalgo, « nous avons réalisé que nos espaces étaient prêts pour cette flexibilité. »

Bien sûr, personne n’était à l’abri des changements qui ont bouleversé le monde entier. Pour WeWork, les premières étapes ont été axées sur la sécurité des membres : le renforcement des protocoles d’hygiène et la mise en œuvre de nouvelles mesures de désinfection. Mais une fois que WeWork a été prêt à faire revenir ses membres, l’entreprise a été agréablement surprise de découvrir que le marché se développait. Après la frénésie initiale du travail à domicile, la situation a commencé à se stabiliser lorsque les gens ont commencé à chercher un modèle hybride, ce qui est exactement ce que propose WeWork. « Plutôt que de se rendre dans un seul bâtiment, nous avons commencé à voir nos clients aller dans de nombreux bâtiments différents, en fonction de ceux qui étaient les plus proches de chez eux. Et cela a commencé à redynamiser l’utilisation de nos emplacements », a expliqué M.Hidalgo. WeWork a fourni aux entreprises des solutions pour leurs employés : un espace de travail flexible qui respecte les normes de sécurité et d’hygiène, et qui est équipé de la technologie dont elles ont besoin pour une journée de travail productive. « Dès que les personnes entrent dans l’un de nos espaces, ils en tombent amoureux », a déclaré M.Hidalgo.

En ce qui concerne Zoom, M.Díaz nous a fait part de la manière dont son entreprise s’est développée pendant la pandémie. « Environ un millier d’employés ont été recrutés au cours des derniers mois, et ils n’ont jamais vu leurs espaces de travail physiques ni rencontré leurs patrons en personne », dit-il. Ils découvrent directement ce qu’est le travail entièrement virtuel, ainsi que les avantages et la nécessité de ce modèle. Zoom comprend l’importance d’intégrer des fonctionnalités collaboratives, dynamiques et créatives à ses produits pour améliorer l’expérience virtuelle de ses clients. Zoom a permis à des entreprises de différents secteurs de continuer à travailler. Et avec les changements que l’entreprise a mis en œuvre, elle a également pu soutenir la culture et la communauté de ces entreprises. 

La solution hybride est l’avenir

M.Hidalgo et M.Díaz s’accordent tous deux à dire que les capacités développées pendant la pandémie perdureront car elles améliorent notre qualité de vie et optimisent notre temps. « La façon dont les gens travaillent a changé pour toujours », a déclaré M.Díaz. Au-delà de ce que des entreprises comme Zoom et WeWork peuvent offrir, M.Hidalgo pense que le facteur décisif pour le futur du travail est la décision des dirigeants quant à la façon dont ils veulent que leurs employés travaillent. 

Ces deux chefs de file du secteur n’ont aucun doute que l’avenir de leur entreprise sera un modèle hybride. Cela implique de développer de nouvelles méthodes de travail qui permettent aux employés de passer du travail au bureau au travail à distance, sans négliger le besoin d’interactions humaines. Alors que des outils comme Zoom montrent que nous pouvons être constamment connectés, selon M.Díaz, l’espace de travail a des avantages qu’aucune expérience virtuelle ne peut remplacer

De même, lorsque Mme Sáenz a demandé à quoi pourrait ressembler l’espace de travail dans 10 ans, M. Hidalgo a affirmé que le travail lui-même pouvait être effectué de n’importe où. La seule chose qui ne peut pas être accomplie virtuellement est le développement des liens entre les personnes : la communauté, les interactions et les relations interpersonnelles. Ces aspects ouvrent la porte à la créativité, au brainstorming et à l’innovation ; ils stimulent également la productivité des employés. Mais cela ne signifie pas nécessairement que des personnes travaillant pour la même entreprise doivent toutes être ensemble dans le même bâtiment.  »interaction avec des personnes d’autres organisations, qui est l’un des avantages de WeWork, peut également nous aider à développer notre propre entreprise. 

Rien ne se perd, tout change

Auparavant, les gens devaient travailler dans un lieu physique, et maintenant c’est ce qu’ils veulent. Le travail à domicile n’est pas durable à long terme, mais il n’est plus concevable de passer plusieurs heures par jour à se rendre au bureau. Les missions de ces deux entreprises peuvent sembler contradictoires : Zoom encourage les options virtuelles, tandis que WeWork soutient la collaboration en personne. Mais il y a en fait une synergie entre elles. Les deux approches seront essentielles pour le futur du travail, au-delà de la pandémie de COVID-19.

« De nombreuses entreprises se sont développées en se connectant virtuellement avec leurs clients », a fait remarquer M.Díaz à la fin de la discussion. Cela fera partie de la nouvelle norme. Des investissements devront être réalisés dans une technologie de pointe pour continuer à prendre en charge ce modèle hybride. 

Mais il est facile d’imaginer à quoi ressemblera l’avenir de l’espace de travail. « Nous sommes ravis d’être prêts », a déclaré M.Hidalgo. Le futur du travail est déjà arrivé dans nos espaces WeWork et nous pouvons commencer à en profiter dès maintenant. Nous pouvons tirer profit de toutes les choses positives qui ont émergé de la pandémie. Nous n’avons pas à attendre. Elles sont là maintenant et nous pouvons en tirer profit. » Mais des changements doivent encore être apportés. « Nous devons modifier rapidement le droit du travail afin d’intégrer la flexibilité et de disposer des outils nécessaires pour changer à jamais l’histoire du travail », a-t-il conclu.

Cliquez ici pour accéder à la discussion complète. Pour plus d’informations sur la manière dont WeWork redéfinit l’avenir de l’espace de travail, consultez wework.com/tomorrow.

Vous êtes intéressé par un espace de travail ? Contactez-nous !
Cet article a-t-il été utile ?