Comment trois entreprises de l’industrie de la santé utilisent WeWork

La capacité de se développer, d’accroître ses activités ou de se décentraliser facilement signifie que les entreprises de l’industrie de la santé peuvent se concentrer sur l’innovation

Alors que la pandémie de la COVID-19 se poursuit, nous n’avons jamais été aussi conscients de l’innovation dans les soins de santé et de son potentiel à transformer des vies. Au cours de la dernière année, les organisations du secteur de la santé ont non seulement fait des percées en matière de prévention, de détection et de traitement de la COVID-19, elles ont également consacré du temps et des ressources pour assurer des soins sûrs et accessibles, pour découvrir de nouveaux traitements pour d’autres problèmes médicaux difficiles et pour éviter la prochaine crise sanitaire mondiale. Et elles font tout cela tout en trouvant de nouvelles solutions pour soutenir à la fois la créativité et la sécurité dans les espaces où les membres de leur équipe collaborent.

Partout dans le monde, WeWork propose des solutions flexibles qui procurent aux innovateurs de la santé les espaces dont ils ont besoin pour mener à bien leurs missions vitales. Voici quelques exemples de ce à quoi cela ressemble.

Travailler en personne sans souci

Le problème : basée à Chicago, WellBe Senior Medical est une entreprise en démarrage qui offre des soins à domicile coordonnés pour les personnes âgées, et elle connaît une croissance explosive depuis que la pandémie de la COVID-19 a commencé. « La médecine à domicile n’a jamais été aussi importante », indique Brian Reuhl, directeur du marketing et des communications de l’entreprise.

Avec une présence déjà forte dans les régions de Chicago et d’Atlanta, WellBe avait besoin de plus d’espace, car elle cherchait à se développer dans de nouveaux marchés en s’associant à davantage de régimes de soins de santé.

La solution : lorsque WellBe s’est associée pour la première fois à WeWork, elle disposait de deux espaces avec deux postes de travail. Aujourd’hui, WellBe possède plusieurs bureaux au WeWork 20 W Kinzie St, à Chicago, et au WeWork 1155 Perimeter Center West, à Atlanta. Pour l’entreprise, il est réconfortant de savoir que, quel que soit le marché dans lequel elle se développe, WeWork sera probablement présente. WeWork a également permis à WellBe de prendre en charge la distanciation physique tout en intégrant de nouveaux employés, explique M. Reuhl.

WeWork 1155 Perimeter Center West, à Atlanta.

Le résultat : les employés de WellBe travaillent au bureau, en personne, depuis le milieu de l’été. « Grâce aux mesures de sécurité de WeWork et à tout le nettoyage et à la propreté qu’ils ont mis en œuvre, nous avons vraiment été en mesure de maintenir nos employés pleinement actifs et aussi en sécurité que possible », indique M. Reuhl. L’entreprise n’a jamais eu à se demander si ses espaces disposaient de lingettes désinfectantes et de papier hygiénique, et ce, même lorsque les deux ont fait l’objet de pénuries nationales. « C’est une chose de moins à craindre dans une période aussi étrange et chargée, dit-il. [WeWork] nous permet de nous concentrer sur ce qui est le plus important, c’est-à-dire attirer les nouveaux membres de notre équipe et nous assurer que nos processus sont en place et pleinement opérationnels. »

Passer de cinq postes de travail à un étage complet

Le problème : pour une société biopharmaceutique de New York, le partenariat avec WeWork a commencé avec seulement cinq postes de travail. Depuis ce temps, l’entreprise a connu une croissance rapide, tout comme sa demande d’espace supplémentaire. Non seulement l’entreprise avait besoin d’un étage complet pour accueillir des membres supplémentaires de l’équipe, mais, en raison de la nature du travail du membre, le Wi-Fi sécurisé pour protéger les informations sensibles était également une préoccupation.

La solution : WeWork a été en mesure de fournir à l’entreprise un siège social complet, ce qui s’est avéré être la solution idéale. En seulement 23 jours, WeWork a fourni une solution flexible et rentable avec seulement un engagement de 12 mois de la part de l’entreprise.

Le résultat : occupant désormais un étage entier, l’entreprise a la liberté d’ajouter des membres à son équipe et d’évoluer aussi rapidement que nécessaire. Et comme l’espace dispose de son propre réseau Wi-Fi, les informations de l’entreprise sont sécurisées.

Décentraliser grâce aux bureaux satellites

Le problème : une société pharmaceutique mondiale figurant sur la liste Fortune 500 compte depuis longtemps sur WeWork pour livrer systématiquement dans les délais et en deçà du budget. Le dernier défi de ce membre en matière d’espace de travail était le lancement d’une nouvelle entreprise dérivée.

La solution : en créant la société dérivée, la société est devenue un chef de file dans certaines des principales tendances émergentes en matière d’espace de travail stimulées par la pandémie de la COVID-19. Le membre a choisi WeWork Accès Illimité pour dédensifier et décentraliser son équipe dans des bureaux personnalisés en offrant des conditions flexibles dans le monde entier. WeWork Accès Illimité permet aux employés de travailler à partir de centaines des immeubles de WeWork dans des villes du monde entier, afin que les employés puissent être habilités à choisir l’emplacement qui leur convient le mieux.

Le résultat : WeWork aide l’entreprise à mettre en place 30 à 40 bureaux satellites mondiaux personnalisés dans une gamme de tailles. L’approche « travailler près de chez soi » soutient à la fois la productivité et la sécurité des employés alors que l’entreprise se mondialise efficacement.

Bien que chacune de ces entreprises ait des besoins uniques, elles ont toutes trouvé des produits WeWork qui non seulement répondent à ces besoins, mais évoluent également avec leurs activités. Cela leur permet de se concentrer sur l’innovation en matière de soins de santé et de créer les percées de demain, soit ce qu’elles font le mieux et elles le font bien.

Sarah Beckham est une rédactrice indépendante qui habite à Austin, au Texas. Auparavant, elle était rédactrice adjointe pour le journal d’Austin et elle occupait un poste de chroniqueuse spécialisée en développement personnel et professionnel.

Intéressé(e) par un espace de travail? Communiquez avec nous.
Est-ce que cet article vous a été utile?
thumbs-up thumbs-down