Des membres de WeWork Labs engagés dans la lutte contre le coronavirus

De Singapour à Portland, dans l'Oregon, des startups font face aux défis posés par le nouveau virus.

Le nouveau coronavirus (COVID-19) nous a pris au dépourvu en ce début d’année 2020 et a changé la façon dont les organisations envisagent notre façon de travailler. Avec la propagation du coronavirus dans un plus grand nombre de villes, les entreprises mondiales s’adaptent au travail à domicile et à la gestion d’équipes réparties dans plusieurs endroits.

Bien que cela ait causé certains inconvénients, chaque série de contraintes présente des possibilités. WeWork Labs, une communauté mondiale de startups, est dans une position privilégiée à l’avant-garde de l’innovation. Voici quelques-unes des startups remarquables de notre réseau Labs qui réfléchissent sur des moyens de lutter contre le COVID-19 et de faciliter la vie de nombreuses personnes qui travaillent actuellement depuis leur domicile dans le monde entier.

Kits de test de diagnostic

Mirxes développe des kits de test de diagnostic du nouveau coronavirus. Photo fournie par Mirxes.

Mirxes, une entreprise de technologie médicale basée à Singapour et membre de WeWork City House, prendra en charge la production en masse de kits de tests de diagnostic du nouveau coronavirus développés localement, et ce alors que Singapour se prépare à répondre à la forte demande locale et internationale de tests rapides et précis du SARS-CoV-2.

Un outil de collaboration privilégiant la protection de la confidentialité

Le réseau cloud décentralisé Quickcom de Beowulf, membre du City House à Singapour, permet aux clients et collègues de s’appeler directement en scannant un code QR à l’aide de l’appareil photo intégré à leur smartphone. Ces codes QR peuvent remplacer le numéro de téléphone habituel et offre un contrôle complet de la confidentialité. À mesure que plus d’équipes commencent à travailler à distance, cet outil leur permettra de se joindre aux réunions de groupe en un clin d’œil.

Masques à air

La demande de masques chirurgicaux et N95 a explosé. Certains pays ont même interdit l’exportation de masques pour assurer l’approvisionnement local. Le membre de WeWork Labs à Portland, dans l’Oregon, Ao Air a repensé le masque à air en lançant Atmos, un concept qui a été salué par la critique lors de la CES de cette année, une conférence annuelle présentant les nouvelles technologies grand public. 

Ao Air affirme que l’Atmos offre une protection 50 fois supérieure à celle des masques de filtration de l’air qui dominent sur le marché. Pas étonnant qu’il y ait une longue liste d’attente pour le produit : de plus, avec son design futuriste, il s’intégrerait parfaitement dans des défilés de mode et à Burning Man.

Un jeu d’apprentissage

Avec la fermeture des écoles dans le monde entier, les enfants doivent rester à la maison pendant cette crise sanitaire. Quel meilleur moyen de compléter leur éducation qu’un jeu d’apprentissage des mathématiques ?

Le jeu de mathématiques de Dragon Whiz éduque et occupe les enfants. Image fournie par Dragon Whiz.

Dragon Whiz, membre du City House à Singapour, a créé un jeu de mathématiques amusant pour toute la famille (à partir de 6 ans). Volez avec Drake le dragon rouge et ses amis, et n’ayez plus peur des mathématiques. Répondez aux questions en ramassant les bons œufs avec votre dragon. Le jeu comporte trois niveaux, dont des questions sur les additions, soustractions, multiplications et divisions simples. Il est disponible en téléchargement sur l’Apple App Store et le Google Play Store.

Tableau de collaboration interactif

Vibe a créé un tableau blanc interactif. Photo fournie par Vibe.

Membre de WeWork Labs à Seattle, Vibe crée un tableau blanc interactif en temps réel qui fonctionne parfaitement avec des outils de collaboration comme Zoom et Slack. Idéale pour les salles de réunion qui accueillent des équipes situées dans des endroits différents, son interface conviviale augmentera le niveau de collaboration et de productivité dans les réunions. Voyez ses atouts par rapport au smartboard ici.

Papier durable

Enfin, outre les masques et les désinfectants pour les mains, le papier hygiénique est un autre produit très demandé dans le monde entier. De Hong Kong à Singapour en passant par Melbourne, les gens se sont rués dans les supermarchés pour en faire des réserves.

Cloud Paper crée du papier toilette en bambou. Photo fournie par Cloud Paper.

Membre de WeWork Labs à Seattle, Cloud Paper produit du papier toilette ultra doux à trois épaisseurs en bambou, 100 % sans arbres. Le bambou est l’une des plantes qui pousse le plus vite au monde, sa croissance pouvant atteindre un mètre par jour tout en absorbant des quantités massives de carbone. Le bambou peut être récolté pour fabriquer du papier au bout de trois ans seulement, alors qu’il faut plus de 50 ans pour la plupart des arbres, ce qui en fait une alternative ultra-durable au papier à base d’arbres.

Adrian Tan est responsable de WeWork Labs Pacifique, basé à Singapour, qui aide les startups à se développer en Asie du Sud-Est, en Corée du Sud et en Australie.

CLASSÉS SOUS
ENTREPRENEURS IMPACT
Vous êtes intéressé par un espace de travail ? Contactez-nous !