Rapport complet : Conditions nécessaires à un retour au travail réussi

Une nouvelle étude montre quelles politiques rendent les employés plus satisfaits et productifs lorsqu'ils retournent au bureau

Cliquez ici pour voir ce qui rend les employés plus satisfaits et productifs lorsqu’ils retournent au bureau.

Des études montrent qu’après avoir travaillé à la maison pendant la pandémie de COVID-19, la grande majorité des employés veulent retourner au bureau, au moins un jour par semaine. Maintenant que des essais positifs font augmenter les probabilités qu’il y ait bientôt un vaccin viable, les entreprises ont la possibilité de planifier en élaborant un plan de retour au bureau. Elles peuvent tirer des leçons des expériences de ceux qui ont eu l’occasion de retourner sur le lieu de travail au cours de l’automne pour concevoir une stratégie efficace. 

Pour les dirigeants d’entreprise, le plus important pour assurer un retour réussi sur le lieu de travail est de favoriser un sentiment de confiance et d’acceptation chez leurs employés. Mais qu’est-ce qui fait qu’un employé se sent en sécurité et productif lorsqu’il retourne au bureau? Cette étude examine les politiques et les conditions qui ont un impact sur le rendement d’un employé après son retour sur le lieu de travail et elle met également en évidence les approches les plus solides que les entreprises peuvent adopter pour assurer un retour au travail réussi.

Une autre vague de COVID-19 a contraint de nombreux employés du monde entier à travailler à domicile de nouveau. Pour les entreprises, comprendre et appliquer les meilleures politiques pour leur retour éventuel sur le lieu de travail garantira une amélioration des performances des employés et du succès de l’entreprise. Les résultats de ce sondage peuvent aider les entreprises à planifier afin de pouvoir se préparer pour l’avenir, en particulier une fois que les vaccins seront distribués à grande échelle.

Méthodologie du sondage

En octobre 2020, WeWork, en partenariat avec brightspot strategy, une société de recherche et de stratégie, a mené un sondage à l’aveugle représentatif des employés de bureau professionnels aux États-Unis, au Canada, au Mexique et en Europe de l’Ouest pour déterminer les conditions qui rendaient les employés plus satisfaits et productifs lorsqu’ils retournaient au bureau après avoir travaillé à domicile. Celui-ci a été conçu comme un sondage à l’aveugle, sans référence à WeWork ou à une évaluation du travail collaboratif.

Principales conclusions

  • Ceux qui sont retournés au bureau quatre à cinq jours par semaine ont signalé une augmentation de 54 % de leur moral par rapport à ceux qui travaillaient à domicile.De tous les employés qui sont retournés au bureau de un à cinq jours, leur moral a augmenté de plus de 40 %.
  • Depuis leur retour au travail, les employés ont signalé une amélioration de toutes les mesures par rapport à ceux qui travaillent à domicile.Ils ont constaté une augmentation de 3 % de la productivité individuelle, de 6 % de la productivité collaborative, de 4 % du bien-être personnel et de 8 % de l’expérience en matière de culture d’entreprise.
  • Ceux qui ont déclaré que « travailler à domicile n’était pas efficace » ont vu une augmentation de 18 % de leur expérience en matière de culture d’entreprise au bureau.À l’inverse, ceux qui ont déclaré n’avoir « aucune raison de revenir au bureau » n’ont constaté aucun changement ni une baisse de leurs performances par rapport à ceux qui travaillent à domicile.
  • Une entreprise fournissant des équipements de protection individuelle (ÉPI) et du désinfectant pour les mains a eu l’impact le plus positif en matière d’expérience des employés autodéclarée de la culture d’entreprise, une amélioration de 11 %. Un environnement de travail jugé de modéré à très sûr a produit une amélioration de 4 % de la productivité individuelle, tandis qu’un environnement jugé dangereux a entraîné une baisse de 9 % de la productivité individuelle.
  • Les employés qui pensaient que la gestion du retour au travail de leur entreprise était efficace ont signalé une amélioration de 7 % de la productivité collaborative et de 12 % de l’expérience de la culture d’entreprise. Une gestion de l’entreprise jugée inefficace a entraîné une baisse de 4 % des performances de productivité collaborative et de la culture d’entreprise.

La capacité d’un employé à travailler de manière productive, à tirer une satisfaction personnelle et à voir son entreprise de manière positive est essentielle à la réussite de l’entreprise. Les personnes qui ne sont pas stimulées par leur travail ont un taux absentéisme 37 % supérieur et une productivité 18 % inférieure aux autres. Les équipes qui sont incapables de collaborer ou de communiquer efficacement causent des interactions interpersonnelles négatives, une baisse de l’innovation. Des pertes de revenus et des bénéfices en résultent également. Un milieu de travail dans lequel se trouvent des employés qui ne sont pas motivés, un travail d’équipe médiocre et des problèmes de communication conduisent à une culture toxique qui a un impact sur les employeurs en raison d’un taux de roulement élevé – environ 223 milliards de dollars au cours des cinq dernières années pour les entreprises américaines.

Résultats

Cette étude a évalué l’impact des politiques et conditions de l’entreprise sur le rendement autodéclaré des employés lorsqu’ils retournaient au bureau par rapport au travail à domicile. Sur les quatre paramètres évalués, les employés ont déclaré avoir globalement amélioré leurs performances depuis leur retour au bureau. (Consultez le rapport complet pour en savoir plus sur la façon dont les individus ont évalué leurs capacités dans chaque métrique) :

  • Productivité individuelle accrue de 3,1 %
  • Productivité collaborative accrue de 6,1 %
  • Bien-être personnel accru de 4,2 %
  • Expérience en matière de culture d’entreprise accrue de 8,0 %
WeWork Coda à Atlanta, en Géorgie

Bien que les quatre paramètres se soient améliorés en moyenne depuis le retour en milieu de travail, certaines conditions ont eu un impact plus important sur les performances.

La réponse d’une entreprise

Les employés qui ont estimé que la transition vers le bureau s’effectuait en douceur et qu’elle était soigneusement planifiée ont signalé une amélioration de 7 % de la productivité collaborative et une amélioration de 12 % de leur expérience en matière de culture d’entreprise. Une gestion de l’entreprise jugée inefficace a entraîné une baisse de 4 % des performances de productivité collaborative et de la culture d’entreprise.

Une expérience de retour au travail médiocre a été décrite comme suit par un employé : « Un entêtement de la part de la direction, dont bon nombre de membres travaillent encore à domicile. »

La réponse initiale de l’entreprise à la pandémie, au printemps, était un autre facteur perturbant le rendement déclaré des employés. Une mauvaise perception des efforts déployés par une entreprise pour effectuer la transition des employés vers le travail à domicile au début de la crise de la COVID-19 a engendré une « méfiance » à l’égard des futures tentatives de réouverture du lieu de travail.

Sécurité perçue du lieu de travail

Un environnement de travail jugé de modéré à très sûr a produit une amélioration de 4 % de la productivité individuelle. Un environnement jugé dangereux a entraîné une baisse de 9 % de la productivité individuelle.

Tout en reconnaissant que le fait de se conformer aux protocoles relatifs à la COVID-19 au bureau peut être difficile et prendre du temps, les employés ont exprimé comment les systèmes en place pour les protéger avaient un effet positif globalement. « Être attentif aux protocoles de sécurité » a été signalé comme une caractéristique importante du retour à un environnement de travail. À l’inverse, les employés qui ne se sentaient pas en sécurité ont signalé un stress supplémentaire qui a nui à leur rendement.

WeWork Coda à Atlanta, en Géorgie

Pour influencer cette perception, il est essentiel qu’une entreprise prenne des précautions de sécurité raisonnables. Les trois principales mesures de sécurité que les entreprises ont prises comprenaient :

  1. port du masque obligatoire
  2. distanciation physique
  3. nettoyage et désinfection des surfaces

Une entreprise fournissant des ÉPI et du désinfectant pour les mains a eu l’impact le plus positif sur les performances autodéclarées des employés parmi toutes les mesures de sécurité – une augmentation de 11 % de leur expérience en matière de culture d’entreprise.

Temps passé ensemble en personne

Une masse critique d’employés sur le lieu de travail a amélioré la performance d’un individu. Ceux qui étaient sur place de quatre à cinq jours par semaine ont connu une amélioration de 6 à 9 % de la productivité et du bien-être personnel, et une augmentation de 13 % de l’expérience en matière de culture d’entreprise. Ceux qui sont retournés seulement un ou deux jours par semaine au bureau ont connu une amélioration inférieure à 3 % de toutes les mesures.

C’était également vrai pour le moral des employés. Les employés qui travaillaient sur place de quatre à cinq jours par semaine ont signalé une amélioration de 49 à 54 % de leur moral par rapport à ceux travaillant à domicile. Ceux qui travaillaient sur place un jour par semaine ont signalé une hausse de 31 % de leur moral – ce qui est inférieur à la moyenne, qui représentait une hausse de 40 % du moral.

WeWork Coda à Atlanta, en Géorgie

Les employés ont indiqué que les avantages les plus importants du retour à un environnement de travail étaient liés à l’interaction avec des collègues : interactions sociales; collaborer avec des collègues ou des clients; et se sentir membre d’une communauté de travail.

Les employés se sentaient « énergisés » et « revigorés », ce qui représente des avantages clés du retour au bureau. Ils ont dit que la capacité de bien communiquer était essentielle. À l’inverse, des rendements décalés ont contribué aux problèmes de communication et de productivité. « Tous les employés ne sont pas présents en permanence, il y a donc toujours des problèmes de communication », a indiqué un répondant. « Tous les employés ne sont pas sur place en raison de la rotation. Nous devons donc parfois attendre quelques jours pour obtenir des réponses », a indiqué un autre répondant.

Services au bureau

Les caractéristiques les plus importantes fournies sur le lieu de travail, telles que relevées par les employés, comprenaient un espace de travail dédié et l’accès à la technologie. Les employés ayant accès à un espace de travail dédié au bureau ont signalé une amélioration de 6 % de leur bien-être personnel par rapport au travail à domicile. Au bureau, les employés ont déclaré que les points positifs incluent « avoir accès à tout ce dont j’ai besoin pour travailler à 100 % avec les clients » et « se sentir plus productif et motivé ».

WeWork University of Maryland à College Park, au Maryland.

Une entreprise qui a fourni les technologies nécessaires, comme une bonne connectivité Internet et des outils plus rapides pour faciliter la communication, a également créé une expérience plus positive pour les employés.

Comprendre les styles de travail des employés et quelles personnes travaillent efficacement à domicile peut être utilisé comme un outil pour déterminer quels employés pourraient bénéficier le plus d’un retour au bureau. Cela peut être utilisé pour établir une communauté de collègues qui interagissent fréquemment ou qui dépendent les uns des autres pour collaborer. La coordination de leurs horaires garantira que les bonnes personnes sont réunies au bon moment

Alors que nous nous tournons vers l’avenir du travail, les politiques mises en place par les entreprises continueront d’avoir un impact sur la réussite des employés. Continuer d’évaluer, de surveiller et de répondre aux perceptions et aux préférences des employés alors que le lieu de travail s’adapte à la pandémie garantira une amélioration du rendement des employés et une réussite commerciale durable.

Cliquez ici pour voir toutes les conditions d’un retour réussi au bureau.

Intéressé(e) par un espace de travail? Communiquez avec nous.