Semihandmade ouvre de nouveaux showrooms à travers les États-Unis grâce à WeWork

14 bureaux, 4 à WeWork Grant Park

Le fabricant de meubles crée des « showrooms éphémères » qui lui permettent de montrer ses travaux d'ébénisterie sur-mesure.

WeWork Grant Park
Chicago, Illinois

Une suggestion lancée par « une personne lambda » a changé la vie de John McDonald.

Fabricant de meubles sur-mesure, M. McDonald exposait alors son travail lors d'un salon d'architecture d'intérieur à Los Angeles. Un photographe, qui aimait beaucoup son travail, lui a soufflé l'idée de créer des portes pour les produits Ikea.

McDonald a réfléchi à cette suggestion pendant six mois ou un an, avant de finalement lancer son entreprise, Semihandmade.

« C'était l'une de ces conversations complètement inattendues et incroyablement fortuites », déclare John McDonald. « Je ne m'attribue absolument pas le mérite de cette idée. En revanche, il a fallu travailler dur pour qu'elle voie le jour. »

Depuis ce moment, Semihandmade s'est développé de manière fulgurante. L'entreprise rassemble maintenant plus de 60 employés. Son chiffre d'affaires atteindra 10 millions de dollars cette année, faisant de la société l'une des 500 entreprises en forte croissance pour la troisième année consécutive selon le classement établi par le média Inc.

L'idée derrière Semihandmade était simple : créer des portes, des étagères et autres accessoires personnalisés pour les armoires standard d'Ikea, afin de les rendre uniques. L'entreprise a travaillé avec 3 000 clients dans tous les États-Unis et au Canada depuis son lancement en 2011.

Jusqu'à maintenant, l'essentiel de ses efforts marketing était concentré sur les salons tels que celui où M. McDonald a parlé de créer des éléments pour les meubles Ikea pour la première fois. C'est onéreux, selon John McDonald.

« Je peux dépenser 25 000 dollars pour être présent sur un salon pendant un week-end, après quoi je ne suis plus là », atteste-t-il. « Si vous comptez six ou sept événements de ce type par an, la facture est vraiment salée. »

« En ce qui concerne nos emplacements WeWork, à peine 18 mois après nous y être installés nous sommes déjà ravis des résultats. Les ventes parlent d'elles-mêmes. »

John McDonald

M. McDonald a donc décidé d'essayer une nouvelle manière de présenter ses produits aux habitants de tout le pays. En 2016, il a ouvert un showroom au cœur de WeWork Grant Park à Chicago.

“For a fraction of what we would pay for a trade show, we can put our products in front of our customers in Chicago,” says McDonald. “They can get an up-close look at what we have to offer.”

M. McDonald ajoute que les visiteurs des espaces WeWork sont bien plus susceptibles de devenir acquéreurs.

« Environ 45 % des offres effectuées par le biais du site Internet sont menées à bien », détaille-t-il. « Dans nos emplacements WeWork, où les visiteurs viennent pour un rendez-vous de 30 minutes et peuvent voir les portes en personne, on s'approche plutôt de 85 %. »

Grant Park n'est pas le seul emplacement WeWork de la société. Elle possède également des showrooms à New York et Pasadena, et a l'intention d'en ouvrir d'autres à San Francisco et Seattle dans les mois à venir.

« Nous les appelons des " showrooms éphémères " », explique M. McDonald. « Nous pourrions les ouvrir six mois, un an, ou même ne jamais les fermer. Nous envisageons de les laisser prendre la place des salons d'architecture d'intérieur de manière permanente. »

Il imagine d'autres showrooms éphémères dans des villes accueillant de grands événements annuels, à Austin, par exemple, quelques mois avant et après l'immense conférence South by Southwest, pour créer un buzz supplémentaire.

John McDonald ajoute qu'il ne faut pas envisager les espaces comme des showrooms traditionnels. Vous pourrez bien sûr programmer un rendez-vous avec un designer qui sera en mesure de vous aider avec votre projet de cuisine ou de salle de bain personnalisée. Mais il espère également que les autres membres WeWork s'y arrêteront pour se détendre sur un canapé ou y recharger leur téléphone.

Rendre de l'espace disponible suivant les besoins est l'un des aspects les plus intéressants de WeWork selon M. McDonald. Il aura désormais plus de temps pour se concentrer sur le développement de son entreprise.

« C'est incroyable », déclare John McDonald. « Notre croissance est tellement rapide qu'il nous est difficile de reprendre notre souffle. C'est un problème assez formidable ! »

En savoir plus