La vraie science derrière les bureaux novateurs

Auteur : Michael Hershfield, directeur principal, secteur des petites et moyennes entreprises, WeWork

Zone de réunion WeWork

L'aménagement intérieur tend à affecter le comportement des gens. Un espace de travail novateur et conçu judicieusement peut améliorer l'implication des employés, la productivité et les performances globales de l'entreprise.

La conception et la création d'un espace peuvent s'avérer coûteuses et chronophages. Les ressources qu'elles nécessitent peuvent donc être allouées au détriment d'autres besoins opérationnels essentiels. D'un autre côté, ignorer complètement l'aménagement peut se traduire par de mauvaises conditions de travail, un manque d'implication ou de faibles performances chez les employés, et un impact négatif significatif pour votre entreprise.

Alors, comment diriger une entreprise de la manière la plus judicieuse ? Après tout, l'innovation, ne relève pas de la chance, mais de la science. Et la science nécessite de la recherche, des règles et des informations que vous pouvez exploiter de manière tangible pour en tirer un avantage commercial.

Levons le voile sur la façon dont la science met en avant l'innovation sur le lieu de travail et dont vous pouvez adopter une méthodologie axée sur l'humain afin de créer un environnement qui pousse vos employés à donner le meilleur d'eux-mêmes.

Réflexion sur la science de l'aménagement

Espaces communs WeWork

Comment la science influence-t-elle l'innovation dans les espaces de travail ? Tout commence par l'étude du cerveau humain.

Notre façon de penser repose principalement sur trois réseaux neuronaux : le réseau exécutif (dédié aux prises de décision), le réseau de saillance (qui vérifie la façon dont ces décisions sont prises) et le réseau du mode par défaut (qui génère les idées). Ce processus est actif tout au long de la journée. Il commence par la collecte d'informations (préparation), l'incubation (recoupement pour distinguer ce que vous savez déjà de ce que vous ignorez), la visualisation (compréhension) et la vérification des informations dont vous disposez.

L'Université d'Oxford a réalisé une étude récente sur le processus cérébral impliqué dans la prise de décision où il apparaît que la capacité de ralentir les réactions permet d'éviter de faire des choix non optimaux.

Ce « ralentissement » est important pour aménager les espaces de travail. En substance, il consiste à proposer de nombreux espaces qui favorisent des distractions relaxantes dans le cadre d'un travail nécessitant une importante concentration, et ainsi à permettre aux employés d'imaginer et de trouver de nouvelles idées. Ces distractions vont d'une courte pause (profiter de la vue par la fenêtre du bureau) à une longue pause (rechercher un nouvel espace pour discuter avec un collègue, prendre un café ou changer de décor après une réunion d'analyse matinale).

Espaces communs WeWork

Il n'y a pas de meilleur moyen d'encourager des pauses indispensables que de proposer un espace de travail flexible. La diversité du choix améliore la qualité de l'environnement : espaces calmes pour la concentration, espaces dynamiques pour la collaboration, ou encore lieux d'apprentissage, de jeu, de loisir et de recharge intellectuelle.

Des entreprises novatrices comme Pinterest et Facebook se diversifient en ajoutant davantage d'éléments fantaisistes dans leurs bureaux. Leur théorie : l'ajout d'espaces dédiés aux activités pendant les pauses améliore la créativité. Par exemple, « les inventeurs du graphène [un matériau d'une épaisseur de 1 mm découvert au Royaume-Uni et susceptible de transformer les secteurs de l'électronique, de l'énergie, de la santé et de la construction] ont eu cette idée sur un temps de loisir », a déclaré le professeur Stephen Heppell, expert en espace d'apprentissage et de travail flexible, lors du Forum économique mondial l'année dernière.

Maintenant que vous comprenez comment la science permet de savoir ce que les gens pensent, voyons un autre facteur qui influence l'aménagement des espaces de travail : ce que nous ressentons.

Effets de notre environnement sur notre ressenti

Une étude récente de l'American Journal of Health Promotion montre qu'améliorer la santé des Américains dépend de la création d'environnements plus sains et pas seulement des systèmes de santé.

Les entreprises peuvent également s'en inspirer. D'après le National Institute for Occupational Health and Safety, la suppression des risques professionnels lors de l'aménagement d'un bureau constitue le moyen le plus efficace de protéger les employés. Le stress au travail coûtant à lui seul 190 milliards de dollars en dépenses de santé aux entreprises américaines, elles ont tout intérêt à préserver la santé de leur personnel.

C'est beaucoup de pression. Mais, dans le contexte de votre espace de travail physique, avez-vous vraiment les moyens d'améliorer la santé de vos employés ? La réponse est un oui catégorique.

Un éclairage optimal des bureaux pour la productivité

L'éclairage a un impact considérable sur le moral des employés. Il est donc crucial pour les employeurs de proposer une luminosité adéquate. Voici quelques exemples d'utilisation de l'éclairage par les équipes d'aménagement WeWork pour optimiser nos espaces :

  • Dans un bureau, un éclairage chaud permet aux employés de se détendre et se sentir à l'aise. Nous utilisons un éclairage chaud dans les espaces communs et les cuisines où nous encourageons les membres à interagir et à développer leur réseau.

  • Un éclairage de bureau neutre est utilisé dans les environnements dédiés à la coopération et à la productivité. Nous installons ce type d'éclairage dans certaines salles de conférence et dans les espaces de poste de travail non attribué.

  • Un éclairage de bureau froid rend naturellement les gens plus alertes et énergiques. Nous installons un éclairage froid dans les espaces dédiés à l'hyperproductivité, comme les bureaux et les salles de réflexion.

De plus, l'exposition à la lumière naturelle est particulièrement bénéfique pour les personnes qui travaillent dans un bureau. Une exposition le matin et le soir peut améliorer l'humeur, le dynamisme, l'attention et la productivité. Des chercheurs américains ont mis en évidence que 10 % de l'absentéisme au travail pourrait être imputé à la conception des bureaux qui manquent de luminosité naturelle.

La lumière naturelle et les bureaux en station debout contribuent à améliorer la qualité du sommeil.

En tant qu'employeur, saviez-vous que vous pouviez faciliter le sommeil de vos employés en leur proposant simplement un aménagement novateur des bureaux ? Eh bien, vous le pouvez vraiment. L'éclairage étant fortement lié à la qualité du sommeil, voilà comment les entreprises peuvent aider leurs employés (et par là même, améliorer leurs résultats). L'American Academy of Sleep Medicine a étudié les effets de la luminosité naturelle sur le lieu de travail et découvert que celle-ci contribuait à l'amélioration du sommeil des employés. Une étude récente a révélé que dormir moins de six heures deux nuits de suite peut réduire les performances pendant six jours. Il est donc indubitablement dans l'intérêt d'une entreprise d'améliorer ses espaces de travail.

De plus, les scientifiques savent depuis longtemps que l'activité physique contribue à améliorer la qualité du sommeil. C'est pourquoi les entreprises proposent toujours plus d'infrastructures pour l'exercice dans leurs locaux.

Les résultats d'une étude réalisée par Jack P. Callaghan, docteur en biochimie, ont révélé que la position debout prolongée était meilleure pour la santé des employés que la position assise. C'est pourquoi les espaces de travail qui promeuvent la mobilité (bureaux debout, escaliers, etc.) peuvent tirer profit de cet avantage.

Les plantes d'intérieur améliorent la santé et le bien-être en purifiant l'air.

Dans un aménagement de bureau à l'ancienne, l'employé tourne le dos à la luminosité naturelle et aux éléments naturels comme les plantes ou la vue sur l'extérieur. Les résultats d'une étude classique révolutionnaire menée par Roger Ulrich, précurseur de l'aménagement, sont édifiants : suite à une intervention chirurgicale, les patients qui, dans leur chambre, pouvaient voir l'extérieur nécessitaient moins d'antidouleurs (et quittaient plus rapidement l'hôpital) que ceux qui faisaient face à un mur de briques.

Les dirigeants d'entreprise constatent que l'incorporation d'éléments naturels (fleurs ou plantes vertes) dans un espace intérieur améliore la santé et le bien-être, mais peut également accroître la productivité de 15 %. Des études suggèrent également que la présence de plantes peut réduire les congés maladie du personnel en diminuant les niveaux de dioxyde de carbone.

Par ailleurs, l'accès à des espaces extérieurs peut booster la créativité, selon CNBC. Apple est un excellent exemple d'entreprise qui donne la priorité à la nature au sein de l'espace de travail : son nouveau bâtiment, Apple Park, possède une cour verdoyante et près de 6 000 arbres. Mais vous pouvez obtenir le même résultat. Si votre bureau dispose d'une terrasse sur le toit ou d'un balcon, organisez-y vos événements d'équipe et investissez dans des plantes vertes (palmiers, plantes en pot et autres végétaux) pour votre espace intérieur. Vos employés et votre entreprise en retireront des bénéfices.

En intérieur, l'amélioration de la qualité de l'air et de la température permet d'optimiser les performances des employés.

Des études ont démontré que la température est cruciale pour la productivité, et que des températures non optimales peuvent entraîner des erreurs plus fréquentes chez les employés. Une étude de l'université de Cornell a mis en évidence qu'une température trop élevée ou trop basse peut augmenter les coûts de main-d'œuvre des employeurs de 10 %. Les études montrent que la productivité est optimale avec une température de 22 °C. En outre, le National Center for Biotechnology Information a déterminé que la qualité de l'air intérieur, y compris la température, peut augmenter les performances professionnelles et la productivité de 6 à 9 %.

L'humidité a également une incidence considérable sur la perception que les employés ont de la température au sein des locaux. Par exemple, un air trop humide, peut avoir un impact sur la capacité de sudation des employés pouvant conduire à un épuisement dû à la chaleur, tandis qu'une humidité trop faible peut donner une impression de froid ou assécher la peau, la gorge et les voix respiratoires des employés. Il est également possible de réguler l'humidité à l'aide de plantes, ce qui démontre les liens qui unissent tous ces éléments pour offrir un espace de travail équilibré. (Découvrez comment les bureaux novateurs assurent le contrôle de la température.)

Science et innovation au travail

Il est vrai que l'aménagement intérieur a une incidence considérable sur le comportement. Des études scientifiques nous ont permis de déterminer comment les entreprises peuvent en tirer parti. Proposez un espace de travail novateur et conçu judicieusement pour bénéficier de son impact positif sur les résultats de votre entreprise.

WeWork a vocation à simplifier tous les aspects de ce processus de manière que vous restiez concentré sur les résultats de votre entreprise qui comptent le plus pour vous. Contactez notre équipe dès aujourd'hui pour en savoir plus.