Airbnb, Verizon et WeWork : comment créer une communauté et améliorer l'expérience des employés

Auteur : Veresh Sita

Il n'a jamais été aussi crucial pour les entreprises de créer des communautés fortes.

Le lieu de travail est en pleine métamorphose, et cette dernière n'est pas uniquement due aux membres de la génération Y.

Il est vrai que les demandes de ceux-ci vis-à-vis des employeurs sont plus élevées. Peut-être avez-vous entendu que 70 % des membres de la génération Y seraient prêts à échanger plusieurs avantages contre un meilleur lieu de travail. Ou encore que la génération Y a besoin de se sentir connectée aux missions de l'entreprise et de réaliser des tâches ayant un réel impact. Mais elle n'est pas la seule à penser de cette façon.

Les baby-boomers et la génération X réfléchissent aujourd'hui aux étapes suivantes de leur carrière. Ils travaillent depuis plus de 20 ans et ne sont pas près de prendre leur retraite. Comme la génération Y, ils souhaitent donner un sens à leur travail.

Pourtant, la plupart des lieux de travail ne sont pas à la hauteur de leurs espérances, et cela se reflète dans les résultats, qui sont préoccupants. Quatre-vingt-cinq pour cent des employés ne s'impliquent pas de manière active au travail. Cinquante-et-un pour cent des employés cherchent un autre emploi. Comme le révèle le calcul des coûts engendrés par les pertes de productivité et le roulement du personnel, les chiffres obtenus sont révélateurs d'une crise.

C'est pourquoi il est primordial que les entreprises créent des communautés.

Être bien intégré au travail peut faire toute la différence entre un employé qui ne s'implique pas et un employé qui s'implique activement. Même si l'on se dirige vers un monde flexible, dans lequel les employés peuvent travailler à distance et aménager leurs heures et lieux de travail, la majorité d'entre eux préfère quand même se rendre au bureau. Le désir d'appartenance est en effet un instinct primaire chez les humains. Les employés aiment interagir avec leurs collègues en personne. Ils sont plus heureux lorsqu'ils se sentent proches d'un collègue, sans distinction d'âge.

Les personnes qui occupent un poste de direction doivent veiller à créer de meilleures communautés. Nos entreprises en dépendent. Nous devons créer des expériences et des environnements qui favorisent de bonnes relations et où les employés peuvent être eux-mêmes.

J'ai récemment eu l'occasion d'animer le débat « Navigating Uncertainty by Building Community and Curating Experience » (Éliminer l'incertitude en créant une communauté et des expériences) dans le cadre du sommet CoreNet Global à Boston. Avec Tido Pesenti, directeur immobilier et financier d'Airbnb, Jim Tousignant, directeur et gestionnaire de portefeuille chez Verizon, et Lakshmi Rengarajan, directrice des connexions sur le lieu de travail chez WeWork, nous avons discuté de la façon dont ils conçoivent leurs espaces de travail afin de favoriser la communauté et les liens entre les employés. Leurs stratégies sont précieuses et inspirantes.

Airbnb : faire de la communauté mondiale une priorité

La mission d'Airbnb est de créer un monde où chacun trouve sa place. L'entreprise est persuadée qu'encourager les interactions entre personnes de différents pays donnera lieu à davantage de respect entre les cultures.

Cette mission est le fil conducteur de son approche destinée à promouvoir la communauté parmi les employés. Airbnb s'inspire des magnifiques demeures disponibles sur sa plate-forme pour créer ses propres salles de conférence ainsi que le design de ses bureaux. Les portraits en noir et blanc d'hôtes Airbnb, les « héros » de la marque, comme les appelle M. Pensenti, sont accrochés dans le bureau et sont associés à l'histoire personnelle de chaque hôte.

A common area at Airbnb’s San Francisco headquarters

Pour renforcer sa communauté, Airbnb propose des repas sains et des cours collectifs. L'entreprise sait à quel point le temps fait défaut à ses employés et espère que ces mesures apaiseront les tensions et accroîtront le bien-être général. Par ailleurs, Airbnb entretient des discussions avec des leaders d'opinion comme Al Gore et Sheryl Sandberg.

Verizon : allier hospitalité et communauté

Pour M. Tousignant : « L'époque des coupes budgétaires sur l'environnement de travail des employés est révolue. » Il existe à présent une volonté de créer des lieux aménagés chaleureux. Pour les employés, c'est le signe que les dirigeants de l'entreprise accordent de l'importance à leur bien-être.

Chez Verizon, cette volonté s'exprime sous différentes formes, selon l'établissement. À Boston, où elle construit un nouveau bureau, Verizon considère les commerces voisins comme des membres de sa communauté. Les employés peuvent ainsi aller chercher leur déjeuner dans un restaurant local, faire du shopping ou faire du sport dans les salles de gym à proximité. Là où les commerces sont éloignés et peu nombreux, Verizon propose de tels services elle-même. Par exemple, dans le nouveau complexe de bureaux d'Irving, au Texas, Verizon a sélectionné les restaurants, boutiques et hôtels qui font désormais partie de sa communauté sur place.

A rendering of Verizon’s new Boston office

Verizon a également trouvé d'autres manières de rapprocher ses employés de ses communautés. Par exemple, les bureaux d'Irving comportent un espace de coworking, où les start-up technologiques et les entreprises 5G peuvent collaborer avec les employés de Verizon.

WeWork : de la rencontre à la création de liens

WeWork est peut-être la seule entreprise à posséder un « directeur des connexions sur le lieu de travail », alors que ce rôle est indispensable. C'est pourquoi je suis fier que Lakshmi Rengarajan, directrice des connexions sur le lieu de travail, soit ma collègue.

Durant notre conférence, Mme Rengarajan a expliqué que, chez WeWork, créer des liens fait partie du quotidien. Son rôle permet ainsi aux nouveaux employés de se sentir intégrés à la communauté dès leur premier jour.

Lakshmi Rengarajan cherche à faire en sorte que les employés se rencontrent et tissent des liens. Lorsque l'on parle avec quelqu'un que l'on vient de rencontrer, on parle de choses superficielles. Par contre, tisser des liens avec les autres, c'est aller plus loin. C'est se raconter des histoires, faire preuve de gentillesse, rire, se trouver des points communs et apprendre l'histoire de chacun.

Pour y parvenir, Mme Rengarajan recommande de poser des questions qui ne concernent pas des extrêmes (liées aux notions de « meilleur » ou de « pire », par exemple). Il suffit de trouver un juste milieu. Par exemple, au lieu de demander « Quel est ton livre préféré ? », posez plutôt la question suivante : « Selon toi, quel est le livre que tout le monde devrait lire ? » Vous serez surpris des réponses que vous obtiendrez grâce à ce petit changement.

Two WeWork employees connecting

Évaluer l'avenir du travail

Je reste convaincu que l'avenir du travail dépendra du bien-être des employés. Les mesures que prennent ces entreprises, et d'autres comme elles, contribueront grandement à la création de communautés et à l'augmentation de l'engagement des employés.

Que mettriez-vous en place pour créer une communauté plus forte au sein de votre entreprise ?