Les bureaux de cette entreprise technologique londonienne évoluent au même rythme qu'elle

46 bureaux WeWork Moorgate

Pour appScatter, trouver un espace flexible pour ses bureaux constituait un véritable défi, mais en installant son siège chez WeWork, la société a pu se développer dans toute la ville et à travers le monde.

WeWork Moorgate
Moorgate, Londres

Lorsque l'entreprise appScatter s'est mise à la recherche de bureaux, l'un de ses principaux objectifs était de trouver un endroit qui pourrait évoluer au même rythme qu'elle.

« Nous savions que notre croissance serait relativement rapide », indique Jason Hill, Chief Revenue Officer de la plateforme de stratégie mobile en pleine expansion. La société avait de grands projets et ne voulait pas perdre un temps précieux à penser immobilier.

Ses dirigeants, à l'époque installés à Boston, ont trouvé exactement ce qu'ils recherchaient à WeWork South Station. Ils pouvaient démarrer avec un bureau pour leur équipe composée de six personnes, tout en sachant qu'il leur serait facilement possible de prendre plus d'espace par la suite.

« Pour nous, c'était plus simple de pouvoir choisir un espace de travail plus petit pour commencer », explique M. Hill. « Il nous aurait suffi de l'agrandir au fur et à mesure de notre développement. ».

L'équipe de direction d'appScatter avait déjà de solides contacts au Royaume-Uni. lls ont donc décidé que s'installer là-bas les aiderait à obtenir les fonds nécessaires pour passer à l'étape supérieure de leur développement. Lorsque la société a déménagé son siège à Londres, c'est naturellement qu'elle s'est installée dans un autre espace WeWork. Cette fois, c'était à WeWork Moorgate.

« Environ 70 % des clients WeWork constituent une clientèle potentielle pour appScatter. Nous intégrer à cette communauté est donc complètement logique d'un point de vue professionnel. »

Jason Hill

À ce stade, la taille de l'équipe avait explosé pour atteindre 46 membres travaillant dans deux bureaux distincts à WeWork Moorgate.

Il était temps pour la société de devenir publique. Son IPO sur le marché boursier de Londres en septembre a impressionné les experts. Le prix des actions est monté en flèche, offrant à l'entreprise une capitalisation boursière de plus de 60 millions de dollars.

La société souhaite se développer encore davantage dans les six mois à venir, à échelle mondiale cette fois-ci.

« Nous devons nous implanter à Berlin et San Francisco et nous avons opté pour des espaces WeWork dans ces deux villes », déclare M. Hill. « Nous savons ce pour quoi nous signons, nous savons comment ça fonctionne et ça correspond parfaitement à ce que nous souhaitons. C'est vraiment important à nos yeux d'avoir cette tranquillité d'esprit. »

Jason Hill ajoute qu'il y a beaucoup d'autres entreprises du secteur technologique chez WeWork, et que « se retrouver auprès de sociétés aux idées similaires est vraiment utile ». C'est une façon idéale de poursuivre l'expansion de l'entreprise.

“About 70 percent of Wework customers are potential appScatter customers,” explains Hill. “Putting ourselves as part of that community makes perfect business sense.”

En savoir plus